Besoin d'informations ?

Ce qu’il ne faut pas faire avec votre nouvelle nounou

Lorsque des parents acceptent de confier leur enfant à une nounou, ils se retrouvent souvent à naviguer dans un monde nouveau de règles tacites et d'attentes pas toujours exprimées. Tout ceci est bien normal, mais est-ce pour autant qu’il est juste de poser une caméra wi-fi pour vérifier que tout se déroule correctement à votre domicile ? Voici 8 conseils sur les comportements à éviter, ou au contraire à adopter (pour 2 d'entre eux), pour que la relation avec cette professionnelle soit optimale.

 

Votre enfant appelle sa nounou « maman » !

Quelle maman pourrait accepter facilement que son enfant appelle une autre femme « maman » ? Respirez profondément et ne jalousez pas la nounou ! Il s’agit d’une phase normale pour un enfant, voire même un bon signe : il noue des liens avec elle.

Une bonne professionnelle ne laisserait bien entendu pas l’enfant s’installer dans cette dynamique, lui rappelant qu’il n’a qu’une maman. Mais elle peut en profiter pour parler du moment où sa maman va rentrer à la maison, elle peut lui proposer de dessiner maman, etc.


N'installez pas de caméra de surveillance

Si vous avez des doutes sur quoi que ce soit, évoquez-les avec votre nounou plutôt que d'installer une caméra. Au besoin, n’est-il pas mieux de rentrer à l'improviste pour voir sur place quelle est la situation ?

Si vous êtes adepte de la caméra, il est préférable de l’évoquer lors de l’entretien. Etonnamment, beaucoup de candidates affirment que la présence d’une caméra ne les dérange pas, à condition qu’elles soient prévenues à l'avance.


Ne traitez pas votre nounou comme un membre de la famille

Au fil des années, elle peut apparaître aux yeux de votre enfant comme faisant partie de la famille. Même pour certains parents, il arrive qu’elle partie de votre vie. Ce qui est vrai. Même si une excellente relation augmente l'estime de soi, en l’occurrence celui de la nounou et son engagement, il est conseillé de privilégier le respect professionnel à l'intimité.

Autre remarque apporté par le témoignage de Marianne, n'amenez pas votre nounou en vacances avec vous. C'est un moment de famille où vous n'avez sans doute pas vraiment besoin de faire garder votre progéniture...


Ne lui demandez pas de nettoyer vos toilettes

Même si certaines prestataires cuisinent, nettoient et font la lessive pour les enfants, elles n'apprécient pas de devoir faire trop de corvées ménagères. Il existe une séparation nette à domicile entre une femme de ménage et une nounou. Réfléchissez avant de franchir cette ligne…

Si vous désirez ajouter des responsabilités, il est mieux de la faire ouvertement et directement, en communiquant sur vos motivations. Evitez de le faire devant votre enfant, surtout s’il est question des toilettes, elle pourrait s’offenser.


Déterminez les fondamentaux

Les questions concrètes relatives à sa mission doivent être débattues au début de votre relation. Ces fondamentaux peuvent se référer aux opportunités pour prendre ses vacances. Beaucoup de parents préfèrent que leur nounou les prennent en même temps qu'eux,

Il peut être utile de connaître son emploi du temps après son intervention chez vous. Pas par curiosité, après tout, elle possède une vie personnelle. En revanche, il peut être utile, face à l’improviste, de savoir si vous pourriez lui proposer à la dernière minute de rester un peu plus tard.


Ayez un réfrigérateur toujours plein

Que vous remplissiez vous-même votre cuisine ou que ce soit la nounou qui fasse les courses, assurez-vous d’avoir de la nourriture qu'elle aime. Les nounous à temps plein ne prennent pas de gamelles avec elles au travail. Généralement, elles mangent avec les enfants, ou après qu’ils soient couchés, lors de leur sieste. Ne la laissez pas mourir de faim !


Ne négociez pas à un taux inférieur à celui du marché

Ne cherchez pas à négocier. Principalement si vous cherchez une professionnelle dans votre quartier. Il se peut que vous trouviez une nounou prête à baisser leur taux horaire pour vous correspondre ; mais elle restera frustrée. Généralement, elle accepte la négociation pour avoir la garantie de travailler, mais elle continue à chercher d’autres clients. Quand elle trouvera les parents qui acceptent ses conditions, elle arrêtera sa mission à votre domicile.

Il existe des aides vous permettant de réaliser des économies en fin d’année.


Ne considérez pas oui comme une réponse

Certaines nounous peuvent vous répondre « oui » alors qu'elles pensent « non ». Il est souvent difficile pour les prestataires d'être directes : la peur de vexer, de ne pas avoir la mission, etc. Elles cherchent à garder des enfants, pas les confrontations.

Si vous lui demandez de faire beaucoup d'heures supplémentaires, de récupérer le linge au pressing ou de préparer le dîner tous les soirs, et qu'elle accepte, cherchez les signes qui montrent qu'elle le pense vraiment. Vous regarde-t-elle dans les yeux ? Vous semble-t-elle plus silencieuse que d'habitude ? C'est peut-être sa façon de vous dire qu'elle a l'impression que vous profitez d'elle…

Outre ce qu'il ne faut pas faire avec sa nounou, il faut souligner ce qu'elle ne devrait jamais dire aux enfants. Une amie a suivi une formation continue dans le cadre de son métier d'assistante maternelle, et une une psychologue est intervenue pour aborder cette communication avec l'enfant, et m'a fait un retour sur certains éléments. Si vous êtes des parents, le contenu de l'article vous sera également profitable, la communication est tellement une affaire subtile dès qu'il s'agit d'enfant...