Besoin d'informations ?

Ce qu’il faut faire et ne pas faire en sélectionnant votre garde d'enfants

 

Vous recherchez une nouvelle garde d'enfants. La relation qui s'établit entre cette dernière et votre famille peut être très gratifiante pour tous les protagonistes. En revanche, et indépendamment d’une sélection rigoureuse, toutes les professionnelles sont différentes et ne sont pas nécessairement réceptives à tous les us et coutumes établis à votre domicile.

Aussi, il vous est suggéré de vérifier en dernier lieu que cette prestataire aime vraiment les enfants. Vous devez vérifier qu’elle comprenne comment trouver le bon équilibre entre faire partie du monde des enfants (jouer avec eux) et structurer ce monde (les éduquer). C’est une question de maturité qui va au-delà des simples compétences.

Accepter une garde d'enfants est un processus plutôt simple sur le site, beaucoup plus que passer une annonce. Retenez toutefois que beaucoup d’éléments sont à prendre en compte, même si parfois certains détails se perdent dans les dédales des premiers rendez-vous. En voici quelques uns dans les prochaines lignes qui pourraient vous être utiles.

Enfin, voici également les erreurs les plus communément commises par les familles lors du choix définitif de la personne à qui elles vont confier leurs enfants. L’objectif étant que vous les évitiez.

 

La patience de la garde d’enfants

Dans un récent sondage circulant sur Internet, 55% des personnes interrogées affirment que la patience est la qualité principale recherchée chez une garde d'enfants. La patience est une vertu évidemment essentielle pour quiconque veut travailler avec ce petit public. Elle doit être capable de gérer de longues journées passées à s'occuper des enfants, mais aussi de leurs besoins émotionnels.

 

L'éducation de vos enfants

Bien qu'il n'y ait aucun critère défini sur les diplômes d'une garde d'enfants, vous devriez vérifier les certifications qui montreraient que la candidate serait capable de prendre son rôle très au sérieux. Par exemple, est-elle certifiée en tant que spécialiste des soins des nouveau-nés ? Ou a-t-elle passé un test de compétences de bases ? A-t-elle fait valider des acquis en matière d’éducation ou de compétences en puériculture ?

En fait, il existe bien un diplôme de puériculture qui permet d'être agréée comme assistante maternelle par les autorités compétentes. Il en existe 2 en particulier : le conseil général et le RAM. Si vous désirez prétendre à des aides, vous devez choisir une intervenante agréée. Il est également important de lui demander les coordonnées de son RAM. Si vous aviez des questions ou un différent avec votre professionnelle, ce Référent d'Assistante Maternelle saura vous répondre, et si besoin, arbitrer.

Pour revenir au diplôme, l'assistante maternelle doit suivre une formation après son obtention. Au cours de cette formation, elle apprend par exemple qu'elle n'a pas le droit d'effectuer des soins à votre enfant. Comment gérer cela si la garde est à plein temps et que l'enfant est malade ? Que pouvez-vous demander à la professionnelle et que ne pouvez-vous pas exiger ? Il faut penser à ces questions avant de vous engager, et surtout bien définir si vous désirez quelqu'un d'agréé ou non.

 

Une expérience pratique variée

Les gardes d'enfants qualifiées doivent avoir une expérience directe avec des nouveau-nés et des jeunes enfants autres que les leurs. Cela vous assure qu'elles puissent gérer les temps des siestes, les plannings, l'érythème fessier, et pouvoir calmer les enfants autant que surveiller leur alimentation.

Concernant l’expérience, ce peut-être une bonne idée de procéder à un essai avec la professionnelle de votre choix. De même, ne pourrait-elle pas suivre la mère de famille pendant quelques jours afin de lui donner l’opportunité de se familiariser avec votre maison et ses règles ? Cette situation donne également aux enfants une chance de se familiariser plus aisément.

La chose à ne surtout pas faire est de filmer l’intervenante depuis une caméra domestique installée dans votre domicile. Si certaines professionnelles ne seraient pas gênées (à conditions de le savoir au début de la mission), d’autres perdraient toute spontanéité.

 

Focalisez-vous sur la personne

Bien qu'il soit absolument essentiel de connaître les qualifications de votre future garde d'enfants, vous devez bien entendu regarder la situation dans son ensemble. Elle vient chez vous et interagit avec votre famille quotidiennement. C'est pour cela qu'il faut la regarder en tant que personne, et pas uniquement la considérer comme un ensemble de qualifications.

Ce comportement fait la différence en termes humains ; vous la garderez sans doute longtemps…

 

Une description claire de votre besoin

Comme si vous passiez une annonce, vous devez prendre le temps d'établir une liste de tout ce que vous recherchez. Vous devez être très clairs sur vos attentes. Attention, certaines familles tombent dans le piège subjectif du « cela dépend de la personne ». Cette attitude est porteuse de troubles ! Vous avez des attentes, elle doit y correspondre sans efforts particuliers.

L’expression claire du besoin de votre famille permet de recevoir jusqu’à 5 candidatures, parmi les meilleures. Quand cette étape est ignorée ou traitée rapidement, beaucoup d’annonces ne reçoivent pas de réponse. Ou au contraire une multitude, faute de précision ! Que faire dans ces circonstances sachant que vous serez libérée d’une certaine tension uniquement après avoir trouvé la bonne garde d’enfant ? 3 conseils avisés vous permettent d’éviter ce vécu, mais la meilleure nouvelle est que vous êtes sur le site d’une agence : vous verrez que tout va se simplifier...

 

Ne changez pas votre discours !

Lorsque vous acceptez de faire garder vos enfants, il se peut que vous ayez une liste de traits de caractères et de responsabilités que vous recherchez chez cette prestataire. Mais vos attentes sont-elles vraiment ce qui vous motive ? Si la description de poste change du tout au tout une semaine ou un mois après le premier jour, elle peut se démotiver ou ne plus trouver d’intérêt dans son activité à vos côtés. Il est impératif que la fonction corresponde à ce pour quoi elle s’est candidatée.

Ne lui demandez pas soudainement de vous aider avec les tâches ménagères, la cuisine, ne lui ajoutez pas de responsabilités supplémentaires sans vérifier que votre garde d'enfants est prête à vous aider à faire tout cela sans être payée en supplément…

 

Ne passez pas à côté du déroulement des interviews …

L'une des plus grandes erreurs est … d’en faire plusieurs erreurs à la fois ! C’est surtout  lors de la première interview que se niche les failles. Beaucoup de familles pensent qu’un seul rendez-vous est suffisant pour faire connaissance. C’est l’une des plus grandes erreurs qui voile un ensemble de découvertes que vous ne ferez pas. Le conseil est d’interviewer vos gardes d'enfants potentielles au moins 3 fois : au téléphone, en personne, puis avec vos enfants. A ce titre, une relation de confiance sera plus facile à créer.

 

Et assurez-vous de poser les bonnes questions, depuis ses principes en matière d'éducation des enfants jusqu'à son expérience. N'ayez pas peur de détailler et de la mettre en situation comme, par exemple, voir ce que ferait la candidate si votre enfant faisait une crise au parc.